Menu Close

Bioaerosol analysis

Les bioaérosols sont partout. Ces particules d’origine biologique incluent les bactéries, les virus, les moisissures et les pollens. Ces microorganismes en suspension dans l’air sont si ubiquitaires qu’il est quasi impossible de décrire un contexte où ils ne sont pas présents. Ils sont impliqués dans plusieurs maladies infectieuses humaines, animales, végétales ou d’autres types de maladies telles l’asthme ou les pneumonites d’hypersensibilité.

L‘expertise de notre équipe est mise à profit pour faire face à des enjeux majeurs environnementaux associés aux changements climatiques telles l’exposition à de nouveaux agents infectieux, le transport longue distance des bioaérosols et la protection des populations contre les pathogènes émergents et les bactéries multirésistantes aux antibiotiques.

La pandémie de la COVID-19 est une nouvelle opportunité pour approfondir nos connaissances sur cette maladie relativement à nos études sur les bioaérosols. Nous sommes impliqués, entres autres, dans plusieurs projets de recherche visant à étudier le rôle de l’air dans la propagation du virus responsable.

Le laboratoire de Dre Duchaine héberge un vaste parc d’équipements permettant de couvrir la plupart des aspects de la recherche sur les bioaérosols : la microbiologie, l’hygiène industrielle, la médecine humaine (pneumologie et maladies infectieuses) et animale (animaux d’élevage), l’écologie microbienne, la santé publique et les procédés industriels.

Source: Rapport annuel 2019-2020 CRIUCPQ

Chaire de recherche du Canada sur les bioaérosols

Caroline Duchaine

Dre Caroline Duchaine est membre de l’axe Environnement / Génétique / Cancer du RSRQ, professeure titulaire au Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les bioaérosols.

Consultez le site web de la Chaire de recherche du Canada sur les bioaérosols

Crédit photo: Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval